Contact Coordonnées

Restauration

Des anciennes aux nouvelles collections

En 1969, la Société des Sciences, sous l'initiative de Jacques Ancellin alors Directeur, consciente de l'importance scientifique des herbiers entreposés au sous-sol, a demandé une expertise au Muséum de Paris.
Des travaux d'entreposage et d'assainissement du sous-sol ont alors été réalisés par la mairie pour une meilleure conservation des collections.
Ce n'est qu'en 2004, que Marc Pignal, membre de notre Société et en poste au Muséum de Paris, impulsa le projet de la restauration générale de l'herbier Corbière.
Il assura la formation de l'équipe de bénévoles, constituée de 7 personnes , botanistes et mycologues de la Société.
En 2006, une convention a été signée avec le Muséum national d'Histoire naturelle de Paris afin de réaliser l'inventaire du contenu de ces collections et de le faire connaître à toute personne et institution concernées.

Participation des " Curieux de Nature" à la restauration de l'herbier Corbière :
lescurieuxdenature.blogspot.com/

planches restaurées

La nouvelle présentation

Dans un premier temps, l'herbier Corbière des Phanérogames a été ciblé et est actuellement en cours de restauration.
Les données sont enregistrées par des moyens informatiques dans la base nationale de données dénommée SONNERAT.
Les nouvelles étiquettes, munie d'un code-barres, permettent une recherche aisée des spécimens par les spécialistes.
A ce jour 20 000 planches de l'herbier Corbière ont été restaurées sur un ensemble estimé à 50 000 planches.

LES PARTENAIRES :
La Société des Sciences a fait appel au partenariat pour la réalisation de la restauration.
- En 2004, le Muséum de Paris et le DRAC permettent le lancement de l'opération par des aides matérielles et financières.
- En 2006, l'ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) - portant intérêt à la conservation du patrimoine et à la transmission des informations aux générations futures - s'engage dans un partenariat avec notre Société.
L'ANDRA nous accorde alors une aide financière substancielle, nous permettant de progresser sensiblement.
- Fin 2009, un nouveau partenariat est signé entre notre Société et l'ANDRA. L'aide financière accordée permet l'achat des fournitures essentielles à la poursuite de la restauration de l'Herbier Corbière.

Les responsables de l'ANDRA examinent les travaux de restauration avec les explications de Marc Pignal, responsable du Réseau des Herbiers de France
.